Descriptif de la prestation

Les investigations de terrain durent en général 1.5 à 3 heures ; elles comprennent 

  1. Un état des contraintes environnementales qui s’exercent sur le site ou à sa proximité immédiate : périmètre de protection de captage, zone conchylicole, point de baignade,… Ce travail est réalisé en consultant nos bases de données que nous avons constitué depuis 1992.
  2. Un contact avec le client (sur place ou téléphonique si nécessaire): connaître ses besoins, ses impératifs, ses projets (piscine, plantations,…).
  3. La topographie de la parcelle à étudier , repérage des fils d’eau des conduites existantes. La topographie est réalisée avec une précision d’altitude de 3 cm. Les points sont relevés sur les points clé de votre parcelle (arrivée d’eau, contre pentes, lieu pressenti pour l’implantation du dispositif,…)
  4. Un repérage topographique des bâtiments, talus, arbres,  zones actuelles (ou futures) de voirie
  5. Un repérage des puits destinés à la consommation humaine ou animale et/ou d’une profondeur supérieure à 10 m, des limites de propriété ; des bâtiments,
  6. Des sondages : Deux méthodes sont utilisées en fonction des terrains. Soit à la tarière à main (1.3 à 1.8 m de profondeur minimum et trois sondages), soit à la fosse pédologique (profondeur : 2 m minimum).  Le sondage permet de connaître horizon par horizon la nature du sol (texture, compacité, pierrosité,…) et de détecter la présence de nappes (hydromorphie, visualisation directe d’une nappe) 
  7.  Un test de perméabilité. Réalisé selon les dispositions de la norme DTU 64-1, il  permet d’estimer la perméabilité des terrains. Les sols sont classés selon leur perméabilité
  8. Quand plusieurs solutions sont possibles, on contacte le client pour lui présenter les avantages et les inconvénients de chaque technique qui peut être mise en oeuvre. Evaluation des couts. Aides possibles.
  9. Une fois la filière de traitement définie, elle est dimensionnée, conformément à la norme DTU-64.1 et à la réglementation en vigueur. 
  10. Rédaction du rapport

 


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux